top of page

10KM OUEST-FRANCE : 1ERE VICTOIRE DE 2024 !

Première victoire de 2024 et pas n'importe laquelle, sur le 10KM de cross Ouest-France. Dans les bois de l'Epau, ceux que je pratique depuis presque 30 ans au quotidien alors je savoure c'est encore plus de joie !


Mais cette victoire il a fallu aller l a chercher, jusque dans les derniers mètres, la faute à un tenace et coriace Stefan Cordier. Récit.


Après une vague humaine, le départ est rapide … pour un cross mais pour dire vrai les allures sont plus que tenables, je lâche les chevaux et me retrouve rapidement en tête, la montre annonce 3'09 au KM1.

Le public est déjà là pour encourager, je me sens pousser des ailes et garde les devants. Je le sais il faut créer l'écart vite pour éviter tout retour d'athlète et les relayer le plus loin possible derrière.


Dans la forêt, KM2 chaque virage boueux me permet de relancer notamment grâce aux choix des pointes. (choix scellé 1h avant la course sur les conseils de ma sœur Inès, 3ème du 5km le matin même et de mon père Eric)

Dans les parties techniques le pied ne glisse pas et permet au contraire de faire des petites différences.


Malheureusement c'est aussi le moment ou mon lacet droit se défait, les gars me le font remarquer et je le sens rapidement. Il faut rester focus et faire attention à ne pas perdre la chaussure, ce qui viendrai anéantir toutes les tentatives de victoire et de podium ?


A la fin du premier tour KM4 on repasse devant le public, la ferveur monte d'un cran et je me sens bien plus connu que je ne le suis. La fréquence cardiaque est assez haute mais n'empêche en rien l'avancé, il va falloir s'octroyer des moments de répits pour pouvoir gagner.


Nous sommes plus que 3, Stefan, Manu et moi. Je connais mes concurrents, des costauds du département pas imbattable mais difficile à battre. Je sais aussi que la victoire est proche et qu'elle ne doit pas m'échapper.


KM6 Manu, dans mes pieds à ce moment semble accusé le coup, j'entend son souffle prendre de la distance dans mon dos, je temporise un peu et enchaine avec une accélération, un petit coup de cul boueux joue en ma faveur, mes deux compères sont distancés.


En vain, quelques mètres plus loin revoila l'inépuisable Stefan dans mes bottes, je compris donc que sur les portions de falun il avait l'avantage (chaussure carbone) et que je l'avais dans celles glissantes.


Je maintient alors la pression en restant devant, au niveau de l'étang KM7 j'en remets une couche puis relance farouchement pour prendre le meilleur et le faire craquer. Il revient … encore.


Il repasse devant moi dans la côte d'après KM8 et décide même d'attaquer, je reste coller dans ses basques il se retourne 1, 2, 3 fois et me voit toujours la et semble accuser le coup. La descente se fait rapidement, il faut rester lucide pour ne pas se faire une cheville. En bas un groupe de supporter idéalement situé pour voir passer les athlètes à un croisement nous encouragent, j'entend mon prénom plusieurs fois et un "Lâche pas, tu vas l'avoir"


KM9 nous passons l'araignée sur notre gauche, le souffle se fait court. L'énergie n'est pas à son maximum mais je sais ce que je veux, elle est pour moi.


Les encouragements du public s'intensifient à l'approche de la plaine et deviennent inarrêtable une fois dessus, je m'entends à peine respirer, je ne sens plus mes jambes mais la bataille est la et il ne faut pas perdre pied.


KM9,5 il ne reste plus que ce terrain de foot, boueux ou je tente une dernière banderilles, elle me permet de le distance de quelques mètres mais encore une fois il revient, pendant toute la durée de ce terrain je me répète en boucle "je la veux plus que lui, je la veux plus que lui"... Il est meilleur que moi au sprint, je le sais, je l'ai vu la semaine d'avant à Arnage ou il termine juste dans mes jambes après un sprint féroce face à mon pote de club Thomas Landeau.


KM9,7 je lance le sprint et reprend de nouveau quelques mètres d'avance, je ne me retourne pas.

Dans le virage je suis toujours devant mais à 75m de l'arrivée il arrive à ma hauteur et commence à me dépasser, je tourne la tête, le regarde et il se déséquilibre à cause d'une petite bute. Le terrain est glissant et j'ai l'avantage d'avoir des pointes. J'ai serre la mâchoire et dans un sursaut d'espoir, de souffrance et d'orgueil tente le tout pour le tout.


Et exulte ! Victoire !


Hommes

🥇 Axel de Poorter, en 00:34:51

🥈 Stefan Cordier, en 00:34:51

🥉 Manuel Cormier, en 00:35:19


L'explosion de joie sur la ligne d'arrivée

Les réactions après le 10 km Crédit Mutuel 🎤️ Source : Ouest-France

Ce fut une course épique, mais je savais que cela allait être très dur. Au bout de 6 km, on s’est retrouvé tous les deux. Dans ce mano à mano, chacun a pris le dessus et je crois que je n’ai jamais couru un sprint aussi vite de ma vie… Pourtant, je me voyais perdant dans ce type d’effort… À la base je suis un coureur de 10 bornes. Cela fais deux ans que je me suis mis sur marathon, avec l’idée de faite moins de 2 h 30. C’est fait. Maintenant, je suis revenu sur 10 km pour gagner de la vitesse. Cela fait donc plaisir de gagner… Après mon 1 h 10’21, au semi marathon de Valence, l’an passé, j’aimerais faire mieux cette année, tout en préparant la saison d’aquathlon…

— Axel de Poorter, vainqueur du 10 km Crédit Mutuel


Merci à Stefan Cordier pour cette bataille incroyable et à Manu Cormier pour le bout de route ensemble. #teampointes merci Inès de m'avoir aiguiller sur le choix des sabots et à mon père de m'avoir aider à les changer.


Petit mot à Dylan Fouchet avec qui je m'échauffe et qui m'annonce l'allure que l'on va tenir à la seconde près au départ et à moi qui lui répond qu'il faut s'attendre à faire 2min30 de plus que son record, chose faite également à la seconde près.


Merci à mes partenaires :

- Naturathéra Spécialiste de la formulation des compléments alimentaires (naturathera.fr) qui me permet d'être en parfaite symbiose et qui me permet de ne pas tomber malade dans cette période si contagieuse.

-AFFYSPORT - L'expertise nutritionnelle au service du sport pour m'apporter les glucides nécessaires à l'effort.

-Cryotera Le Mans - Cryotera partenaire en devenir qui me donne les solutions pour récupérer plus vite !



Comments


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page