top of page

MARATHON VALENCIA, ESPAGNE, 2023 : 2h27

🏁 RESUME MARATÓN VALENCIA 🇪🇦


Il y a des récits de vie, de course ou de voyage qui inspirent, qui forgent une destinée, qui imposent le respect ou tout simplement qui stimulent. Je vais tenter de vous partager mon expérience pour, sans prétention, vous aiguiller sur une voie que j'estime juste.


"C'est notre lumière pas notre part d'ombre qui nous effraie le plus"

C'est l'état d'esprit dans lequel j'ai entamé cette prépa, y croire et arrêter de me mettre des barrières. Croire en ses rêves et faire le maximum pour y arriver.


"La seule limite c'est celle que l'on s'impose."

Je pars donc, le 06 juin 2023 sur l'inscription à mon 5ème marathon, le 2ème en 8 mois.

Sauf que cette fois je le sais, j'irai pour un moins de 2h30 et j'y mettrai tout ce que j'ai.

La base du plan est la même que lors du marathon de Paris en avril 2023 mais je durcis avec des séances beaucoup plus dures, des séances clés et plus de kilomètres.


S'ajoute à cela un planning chargé avec pas moins de 9 compétitions : 2 sur semi dont une victoire et 4 autres victoires. Fini donc les week-ends à galérer à l'entraînement tout seul ou à deux, je vais courir régulièrement pour tenter de couper la routine et de garder l'influx nerveux élevé.


Il faudra faire avec des semaines à horaires variables en moyenne de 42h dont une semaine sur 4 composée de 55h de travail.


12 semaines d'une préparation qui s'annonce intense et où il faudra faire des choix pour s'en sortir au mieux.

S'en sortir au mieux ne veut pas dire faire des sacrifices mais plutôt des concessions. C'est faire des choix qui ne perturbent pas l'équilibre et surtout qui n'empêchent pas de sortir, de se coucher tard, de se faire plaisir avec un PEU d'alcool ou de la malbouffe de temps en temps.


C'est s'écouter, déplacer des séances quand c'est nécessaire ou quand le besoin se fait sentir. C'est consulter un kiné régulièrement et ne pas hésiter à s'auto-masser.


En stats : 8 séances de kiné (Hélène Colle), 2 de fascia (avec le magicien Mr Pouget) et 3 séances de cryo et presso chez Cryothera Le Mans. C'est aussi 1, 2 ou 3 sessions d'électrostimulation (Bluetens) après les séances les plus dures et également 2 rdv acupuncteur pour enchaîner les bonnes nuits et garder la positive attitude en toutes circonstances.


La préparation débute fin août par … un titre de champion d'Europe d'aquathlon !!!! On fête la victoire et l'euphorie passe il faut se mettre en route, diminuer les entraînements natation et augmenter ceux à pied. L'objectif fixé est donc 2h29'59 ce qui impose une allure spécifique de 3'33 au kilo, je décide de partir sur 3'30 au kilo à l'entrainement.

Les premières séances se passent bien mais sont dures, les allures sont difficilement tenables sur des blocs pourtant très courts, je le sais le processus est long et la montée en puissance doit se faire lentement. 12 semaines de prépa c'est assez hors norme et être prêt trop tôt est plus facile qu'être prêt à temps.

Les compétitions sont la pour me remettre un coup de fouet sur certains week-ends et c'est ainsi que je garde l'envie et la motivation.


Mi octobre, de grosses séances sont passées dont une semaine avec 5 séances de qualité sur 7 run.. je me pointe au semi de Valence un peu éméché mais je bats mon RP en course de 11min, rien que ça ! 1h10'21 !


J'enchaîne avec Marseille-Cassis pour casser de la fibre, résultat réussi, plus de cuisse pendant 3 jours.

Je passe ensuite la grosse séance sans encombre malgré le fait qu'elle soit réalisée de nuit après une journée de travail. C'est aussi ce qui me fait dire que le temps peut être amélioré.


Des choix il a fallu en faire notamment financiers, arriver la veille de la course n'est pas envisageable pour des questions évidentes de stress et de fatigue engrangé avant une telle épreuve, il faut donc anticiper, prendre un logement plus tôt, plus longtemps et non loin du départ. Ce qui a un coût plus élevé.


S'ajoute à cela quelques compléments alimentaires pour palier -à une haute intensité- à mon régime quasi exclusivement végétarien : spiruline, vit b12 et un composé cuivre, or, argent.


Un dernier point et pas des moindres, pour les amoureux des chiffres :

-1200km dont 5 semaines à 100km
-105h dans les baskets

-3 paires de chaussures différentes (dont celles pour la course, Saucony speed 3 pour toutes les séances sauf footing, Saucony ride 16 pour les footing et Saucony endorphin elite pour 3 séances clés et la course) Merci à Run aventure LE MANS ainsi qu'à Saucony Europe, j'ai beaucoup de chance de vous avoir !


Et pour finir un grand merci à ma famille d'avoir cru en cette perf et à ma chérie d'avoir accepté que parfois je sois inapte aux fourneaux ou en tout cas moins efficace.


Ce que je retiens de ce marathon :

1) Il faut faire de la quantité mais raisonné car :

2) La qualité vaut mieux que la quantité

3) Se connaître pour commencer une prépa c'est mieux car :

4) S'écouter est la clé

5) Répéter l'allure cible c'est ce qu'il faut et :

6) Oublier la survitesse (pas la vitesse) préviens des blessures

7) Prendre du plaisir à ce que l'on fait est essentiel surtout quand son planning est chargé et le climat instable

8) Prendre soin de son corps encore plus que d'habitude car il vous le rendra c'est sûr

9) Ne pas écouter les autres et ne pas se faire entraîner par strava ...

10) Se faire accompagner sur les séances les plus durs c'est une belle option

11) OSER !!

12) Le reste des conseils je vous laisse voir avec @atricoaching



Comments


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page